samedi 9 octobre 2010

UTILISATION DU SITE READY POUR LES PREVISIONS DES VENTS

Les premières chasses aux ballons se sont faites sans les prévisions sur les vents et sans GPS.

Vous allez penser, mais comment est-ce possible?  Je vous dirai et sans émetteur dans la nacelle!

Si on exclut ce dernier cas, qui est ce qu'on peut appeler chercher une aiguille dans une botte de foin! Mais c'est quand même
possible, on peut citer l'astuce de placer un téléphone portable dans une nacelle et sur un site, on doit pouvoir trouver la zone
de chute mais c'est trop approximatif si le terrain est tourmenté.

Rechercher une radiosonde avec la gonio, c'est possible mais il faut partir avec plusieurs véhicules et recouper les directions d'antenne sur
une carte routière, ensuite communiquer aux participants le point ou la zone de chute déterminée par le groupe.

Il est possible de faire la gonio en solitaire avec la technique du coucher de soleil:  prendre la direction du dernier relevé quand la radiosonde ou le ballon passe derrière l'horizon après sa chute vers le sol.
Au plus on est haut, au plus l'horizon est loin. Si on entend encore l'émission, c'est que la chute est avant l'horizon.

Pour connaitre son horizon, en un point donné, il faut le calculer avec une relation simple :   d =  4, 1  x   racine de  H
avec  H  en mètre et  d  en km.  Ex:   H =  100 m   donne  d =  41 km.



Partir, vers la dernière direction du coucher de soleil !  Méthode incertaine, car il est arrivé une fois, un ballon qui a continué sa route
vers la TCHECOSLOVAQUIE !  Horizon à 831 km !  C'est en raison d'un fort courant jet ou jet stream. Oui c'est possible !



Puis est arrivé, le logiciel BALLOON TRACK et les premières utilisations avec nos ballons des écoles. Mais le plus difficile est qu'il n'y
avait pas encore l'accès généralisé au site de l' ARL NOAA dit  READY pour les intimes !

Les premiers essais étaient faits avec les données de TRAPPES ou celles fournies par le siite du WYOMING.

http://weather.uwyo.edu/upperair/sounding.html

Essais faits conjointement avec Gérard F6FAO avec lequel nous avons beaucoup travaillé.


Et il y a eu un événement majeur pour le retour à l'engouement pour les ballons par le public:
LE TOUR DU MONDE EN BALLON SANS ESCALE.   25000 km dans l'atmosphère en mars 99.

Pour bien connaître, la philosophie des ballons, une seule solution: lire le livre de Bertrand Piccard ou aller visiter son site.



http://www.bertrandpiccard.com/fr/around.php
Voici un extrait pris sur son site dans lequel, il parle des ballons:

"Dans le cas du ballon, les pilotes devaient s'en remettre aux éléments en acceptant de se laisser pousser par les courants aériens. Il faut bien comprendre qu'un ballon est transporté par le vent, à la même vitesse et dans la même direction que celui-ci. La technologie ultra sophistiquée qu'il fallait développer avait comme seul but de mieux comprendre l'atmosphère, de mieux jouer avec elle, en résumé, de conclure une alliance avec la nature.
Du besoin viscéral qu'a l'homme de vouloir tout maîtriser provient une grande partie des souffrances de la vie. Il est difficile d'accepter que la vie nous conduise ailleurs que là où notre volonté l'exige.
En cela, le vol en ballon nous oblige à admettre que notre volonté propre est bien peu de chose face au souffle du vent. Une certaine maîtrise est nécessaire, mais seulement pour contrôler ce qu'il est en notre pouvoir de contrôler ; en fait, la liberté se résume à changer de niveau de vol pour trouver d'autres directions de vents"

Lisez et relisez ce texte: tout est dit.
Autrefois sans les données READY, il fallait s'en remettre au bon vouloir des vents, des radioamateurs pensent encore que les ballons vont au gré des vents!
Oui, c'est exact, mais maintenant les radioamateurs qui lâchent des ballons savent à l'avance où vont les vents.

Avec la pratique des chasses ou récupérations des radiosondes météo, on doit se rendre compte que la connaissance des vents est certaine
mais il faut savoir que les vents évoluent constamment.
Sur des intervalles très courts ou dans le cas d'une atmosphère stable, les vents ne changent pas beaucoup en force et en direction.

La période est de trois heures pour la lecture des données force et direction et la mise à jour est faite toutes les 6 heures par READY.
Vous trouverez des indications H0, H-6, H-12, H-18...  et les horaires sont en heures UTC  0Z,  6Z, 9Z, 12Z, 15Z, ...


 
Le site READY peut nous fournir des données SOUNDING et des données WINDGRAM sous forme de graphique comme ci-dessus, mais aussi sous forme de tables numériques.

Sur le graphique ci-dessus en exemple, vous pouvez voir que les vents changent constamment. Quand on fait une prévision a  H-36,

cela veut bien dire que vous allez utiliser des données 36 heures avant que les valeurs soient réelles. Regardez le graphique, avec ses données toutes les 3 heures, et regardez ce qui se passe avec des écarts de 36 ou 30 ou 24 heures !

Une bonne prévision se fait en général à H-6. C'est d'ailleurs la dernière disponible avant H0. Celle qu'on utilise pour aller chasser les radiosondes.


Les prévisions demandent une certaine adresse, qui ne sera pas exposée maintenant. En météo, il y a les météorologues qui produisent les données sur les vents et les prévisionnistes qui les utilisent. Les erreurs sont imputées aux prévisionnistes !

Vous trouverez ici, quelques renseignements pour réussir vos prévisions et pour les améliorer car on peut progresser énormément dans ce domaine. C'est mon objectif avec ce blog, vous aidez à faire vous même des prévisions et avoir la satisfaction de les vérifier sur le terrain avec le ramassage des radiosondes forts nombreuses. A chaque fois, si vous êtes attentif aux données numériques, vous deviendrez très bons, dans la précision de prévision de point de chute.

N'ayez crainte, vous n'aurez que rarement la position exacte mais une position dans une zone plus ou moins étendue. Une bonne prévision tourne autour de 3 à 5 km, une moyenne de 8 à 10 km mais il arrive de rencontrer de 10 à 20 km.

Nous reviendrons sur ces techniques, mais je veux bien insister en disant que malgré les ordinateurs et les GPS, il reste une recherche à faire avec la gonio, une antenne, et un récepteur. Les radiosondes ont la fâcheuse habitude de se cacher dans des endroits insolites.

Voici, la démarche pour aller chercher vos données sur les vents avec READY. Soyez correct et méticuleux avec READY, le site est gratuit et indispensable à nos recherches.

Le message que je voudrai faire passer et qu'il y a autant de plaisir à faire des prévisions qu'à aller chercher des ballons ou des radiosondes. Il m'arrive de faire des prévisions pour des radiosondes lointaines, et elles sont disponibles comme informations
sur ce blog. Vous pourrez faire vos propres prévisions juste avant d'aller sur le terrain ou même pendant les recherches.

Mais chaque chose en son temps. Mon exposé n'est pas l'évangile et je cherche aussi à avoir des contacts avec ceux qui font des prévisions pour échanger des astuces et des trucs.   Allez y, ne soyez pas timide... partagez votre passion. Merci.



Voici la première page quand on ouvre le site :   http://www.arl.noaa.gov/READYcmet.php


Select a forecast location !   Entrez la LATITUDE et la LONGITUDE du point de lâcher.  Ex :   50.891N et 0.3165E.

Utiliser les degrés décimaux  D,d .  Notez que le point remplace la virgule aux USA.  Cliquez sur CONTINUE.


Entrez vos coordonnées et cliquez sur CONTINUE. Les coordonnées des sites météo sont connus. Voir liste.


Page suivante:  READY programme options menu   --->  choisir  SOUNDING


Cliquez gauche sur la flèche bleu de la ligne SOUNDING à droite de Choose a Forecast Dataset

Descendre la ligne bleu sur GPS MODEL ( 0-192h, 3 hrly, Global )  et cliquez gauche



GFS Model ( 0-192h.......................  )   Cliquez sur  GO à droite.

Ne rien faire.  
Choose the GFS Meteorological Forecast cycle ---->  cliquez Next  


Change Default modele Parameters and Display Options. Sur la ligne Time Plot ( start time for animation )

October 07, 2010 at 00UTC ( +00 hrs )    Cliquez gauche sur la flèche bleue



Cliquez gauche sur la ligne bleue.


Vérifiez que la ligne est sélectionnée dans la fenêtre time to plot





Ne pas changer les autres paramètres


Cliquez dans la petite fenêtre sous le code ( aléatoire ) et entrez le code au clavier en lettres MAJUSCULES ---> Cliquez

sur GET SOUNDING


Page GFS SOUNDING  ( emagramme )
Observez si les coordonnées LAT et LONG sont correctes en bas en couleur rose.

50.89     032    10/07/2010    12Z    +   12hr

La latitude est devenue :   50.891N en 50.89   et   0.3165E  en  0.32

La date est le  07  octobre 2010    071010

12Z  est l'horaire UTC     et  + 12hrs  est   H-12   ( ou  H12 )





Observez à droite les symboles des forces et des directions
des vents en noeuds ou knots  (   x  1,8  pour des km/h  ) 







de haut en bas :   2KT, 5KT, 10KT, 50KT et un exemple à  125 KT

READY nous donne les valeurs de force et de direction des vents, à des niveaux précis, par exemple FL1 et  FL2.



Cliquez droit sur l'emagramme et la fenêtre apparait !   cliquez sur enregistrez l'image sous.


Cliquez sur enregister l'image sous en bleu: 


Enregistrez l'image de l'émagramme ( facultatif mais très utile pour comprendre où vont les vents et leur force d'un premier coup d'œil.

Le format conseillé est le suivant :   pour archivage facile

HERST_071010_12Z_H12_65192405_profile.gif

HERST :   nom de la station météo  en abrégé   HERST = HERSTMONCEUX.   Voir liste. 
071010 :  date
12Z  :  heure de lâcher UTC  soit 14h locale en été; mais les lâchers sont faits avant par exemple à 13h15 au lieu de 14 h. 
H12 =  H-12  avant les vrais valeurs de H0  
65192405 :   numéro donné par READY  notez les trois premiers pour localiser les fichiers ex :  651
Revenir à la fenêtre émagramme, et voir au dessus et cliquez sur SOUNDING text and any error messages



Une page grise avec des données sous forme de tables numériques
Vérifiez la date éventuellement  10 10 7 12  veut dire  07 octobre 2010  12Z  

Vérifiez les coordonnées LAT et LON. 

Faire FICHIER en haut à gauche et enregistrer l'image sous. Le format est le suivant pour permettre un archivage facile : 

HERST_071010_12Z_H12_65192405_profile.txt




Les données sur les vents sont dans la table DEG =  direction par rapport au Nord Géographique. On donne toujours l'angle
d'où vient le vent. 
Ex:  un vent au  180°  vient du SUD et va vers le NORD.

Les vitesses sont données en m/s de déplacement horizontal.

Le ballon monte à sa vitesse propre, par exemple :  5 m/s 
Fermer la page grise en cliquant sur la croix rouge, d'où un retour à la page émagramme. 

Avec votre navigateur revenir à la page précédente --->  recommencez à l'étape 8  Change Default modele parameters and Display Options. 

Si d'autres fichiers à charger changer la date et l'horaire: 

Ex :    October07, 2010 at 12Z  (  + 12hrs )   

Bon usage de ce merveilleux site READY qui nous est INDISPENSABLE. 
Personnellement, il m'a été donné de le voir dans l'exposé de Monsieur Luc Trullemans météorologue routeur de Bertrand Piccard de l' IRM ( Institut Royal de Météorologie de Bruxelles ) après le tour du monde en ballon. 



A suivre,

73 Alain