mercredi 15 septembre 2010

RS LANDWICK 150910 tombée dans la mare aux poissons

La radiosonde de LANDWICK était bien partie pour traverser la Mer du Nord et se poser en Belgique, ce 15 septembre 2010.
Le Jet Stream est la cause de ce phénomène assez rare. En général les radiosondes de LANDWICK ne viennent pas trop de ce côté, France ou Belgique. Tout dépend de la situation météo:  Jet Stream et dépression sur l' Angleterre.

Situation du 15 septembre à 8h locale en prévision.
Vue prise par satellite, la veille le 14 septembre montrant la couche de nuages qui est emportée par le Jet Stream et le matérialise.
Au sol, les vents sont plus forts car il existe un effet d'entraînement des masses d'air. Au niveau du Jet Stream les vents sont à la vitesse
de 100 knots, soit 180 km/h. Cela veut dire que notre radiosonde va voler à cette vitesse aussi. Il faut pouvoir la suivre!


Cet émagramme (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89magramme) donne la valeur des vents sur la côte belge où va passer la radiosonde.
(En principe).

Big problème: l'enveloppe de latex a été trop gonflée en hélium ( c'est ce que nous pouvons déduire de plus probable ).
L'éclatement a été prématuré. Cet inconvénient majeur pour nous les récupérateurs de radiosondes, n'a pas une importance capitale
pour les relevés de la radiosonde. Elle prend quand même les données météo moins haut de 13000 m elle passe à 11000 m.
Ce fait, a sans doute été remarqué par le lanceur sur son ordinateur.


Prévisions qui ont été faites pour un départ sur le site de LANDWICK:  51.55n et 0.83E, pour 6Z  et 9Z.
Note:  l'horaire de lâcher est variable, hier nous avons eu 6h30Z, soit 8h30 locales.

6Z :  51.217N et 3.682E  BASSEVELDE ( B )  éclatement :  51.42N et 1.98E

9Z :  51.141N et 3.671E SLEIDINGE ( B )  éclatement :  51.39N et 1.96E

Une seconde prévision donnait :    51.275N et 3.366E   et   51.282N et 3.365E  Voir ci-dessous.

Prévision bien sympathique avec chute dans les champs, ça motive plus qu'une chute en agglomération! Et une route est juste à proximité, il suffirait presque d'ouvrir sa portière! La gonio est quand même essentielle dans les dernières centaines de mètre. Ne pas oublier aussi, qu'avec la vue par satellite, ça parait facile mais beaucoup de pièges sont cachés! Ruisseaux, clôtures, champs de maïs... 


Et on récupère les données!



D'après la courbe ci-dessus, on suppose que la radio sonde va tomber à l'eau! Eh, bien vous avez gagné! Elle tombe à l'eau, la faute en revient surement à l'opérateur qui a trop gonflé l'enveloppe. Faut bien trouver un responsable quand ça ne va pas comme prévu !Les machines à gonfler automatiques sont peut-être plus fiables. A voir.

Résultats:
Valeurs à l'éclatement réel :   11272 mètres à 6h56'49''  en position GPS  51.47682N et  1.654E.

Ces valeurs sont trop faibles en altitude et surtout en longitude. Ce qui explique la chute à la mer: dommage!

Fishes enjoy RS!
 
Dernier point connu à plus de 100 km du ballon :   à 285 m d'altitude, 51.39460N et  2.75323E  à  07h43 Z
Vent 266° 19 knots voir l'émagramme ci-dessus. Vitesse de descente de la radiosonde:  -2,4 m/s parachute normal.

PS :  il existe deux états pour le parachute, normal ou en méduse!!!


Rendez vous demain, pour une autre RS de Landwick, les vents sont toujours favorables par ici.
73 Alain