MESSAGE DE BIENVENUE


vendredi 1 mai 2015

Une radiosonde peut en cacher une autre !
























Deux prévisions : la bonne (la courte) et la fausse  (la plus longue) !
Le dernier point comme vous le voyez se situe au dessus de la mer. En fait, il y en a deux séparés.
La longitude est pratiquement la même.
Dans le premier cas ( courte ) :   la RS chute dans la mer !  comme la marée est haute, je suppose ?

Dans le second cas ( longue ) :   la RS se pose tranquille dans un champ au Nord-Est de WISSANT.

Que s'est-il passé ?


























C'est évident après coup !
Le premier graphique correspond à la RS de Herstmonceux  ( 404.200 MHz ).
Les second graphique à droite, séparé par une ligne fine correspond à la RS de Nottingham ( 404.200 )!

Le premier DPC ( le bon ) se situe à 208 m, au dessus de la mer.
Donc trajectoire dédite en rouge : courte ( la bonne ).

Le second DPC ( le mauvais ) se situe à 2100 m environ au dessus de la mer.
Voir les traits bleus
ci-dessus, la différence est visible.  Donc trajectoire déduite en rouge : plus longue ( la mauvaise ).

La différence est que soit la RS est inaudible ( noyée ), soit elle est audible ( au sec ).
Elle était donc inaudible ce jour ou plutôt cette nuit du 30 avril 2015 à 0Z.

Vous me direz : il suffisait de lire le numéro de la sonde ?
Non, et c'est là que la première RS est cachée par la seconde RS.

Aucun incidence pour les météorologues : seules les mesures à la montée comptent.
Et nous avons deux descentes presque simultanées !
Et le "chasseur" devrait s'y retrouver ?

Non, pas si simple !  les erreurs sont énormes et les sous tableaux de SONDE MONITOR
se téléscopent ! Les données sont totalement fausses !
J'ai vu la vitesse de montée à 27 m/s, l'altitude folle dans les 35 000 mètres, une vitesse de descente
dans les 235 m/s ...  Voici le graphe de "STUVE"  :   il est faux lui aussi !


























Sur le coup, c'est très surprenant !  Vous pensez à la fin du monde ou une perturbation énorme de l'atmosphère !  La pression mini est inférieure à 10 hPa !
La température moyenne entre 200 et 10 hPa est de - 78°C  !   Alors quelle est vers -50 à - 60°C !
Il doit faire entre -10 et - 20°C au sol !

Bref c'est pareil avec le sous tableau des altitudes pressions, des vitesses et des positions GPS mélangées
et erronées...

Solution ?

Avant de faire des prévisions de point de chute : vérifier si les données sont cohérentes ?
Vérifier si SONDEMONITOR (SM) a récupéré deux fichiers avec des numéros de RS différents.

Par exemple  :   K425378   et   K336457 
et refaire la procédure du POST PROCESS  pour la RS que vous voulez chasser !   Bien mettre l'heure
( 0Z ) et chargez le bon RINEX !
En principe, la vrai trajectoire va apparaître et les bonnes valeurs.
Je ne sais pas comment SM peut séparer les données en cas de RS simultanées ?

Oui une RS peut en cacher une autre comme les trains aux passages à niveau et un "chasseur" prévenu en vaut deux !  Il n'ira pas chasser quand ça tombe à l'eau !

From  : f6agv (at) free.fr   si par hasard, il vous vient l'idée de m'envoyer un commentaire ???

73 Alain F6AGV 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire