vendredi 29 avril 2011

RS92SGP UCCLE 290411 12Z prevision de chute

3344  et 1180   UCCLE 290411 12Z  F2231981

Prévision à H-12 :  290411 12Z   +12      50.775747N    3.4945E     RUIEN - KLUISBERGEN    (B)


Champs mais la centrale n'est pas loin, et le canal en haut à gauche.

Prévision à H-6   290411  12Z  +6   50.76189N     3.48827E   RUIEN (B)  KLUISBERGEN  vinkendreef 




Les deux prévisions possibles avec H-12 et H-6

Résultats dans quelques minutes !   Voir TWITTER/F6AGV  pour les infos en direct


Voilà, c'est fait, elle est maintenant au sol, dans un champ, un arbre, un parking ou sur le toit de l'usine? 
Quelqu'un l' a peut-être emportée chez lui? 

Voici les résultats de ce magnifique vol de cette après midi, pour nous qui sommes des spectateurs, ne pouvant y aller pour une raison d'éloignement ou d'emploi du temps, il nous reste cette satisfaction. Nous serions véritablement comblé en sachant où est EXACTEMENT tombée la radiosonde? 

Cette information est utile pour vérifier notre adresse à faire des prévisions correctes, les plus correctes possibles. Et nous y mettons
beaucoup de volonté là dedans. Donner les coordonnées du point d'impact, a donc une réelle importance pour celui qui fait la prévision.

Tout dépend de comment vous avez été initié à la chasse aux radiosondes? Si vous partez dans l'esprit de mettre la main sur un objet tombé à terre après un vol en ballon, c'est bien pour vous. 
Cet aspect de l'activité est seulement une petite partie de l'ensemble qui comporte pas mal de choses. 

Ne pas oublier, le côté culturel ou scientifique ou éducatif, en chassant les radiosondes, c'est l'occasion d'abord de manipuler des cartes, des coordonnées, des fichiers de vents, des logiciels. Des notions de météo, d'aérostation, de géométrie ou de maths sont utilisées. 
Sans oublier que cette activité fait appel à la radio, pour des communications entre radioamateurs. Ceux qui sont restés en stations fixes, à faire des prévisions et du guidage et ceux qui sont partis sur les routes avec leurs mobiles équipés ou non en APRS pour la localisation.

Vous qui lisez ces lignes et qui ramassez des radiosondes, n'oubliez pas d'alimenter les sites et les blogs des copains qui sont
comme vous des amateurs de radiosondes et de radio tout court. Merci de bien vouloir vous faire violence et de transmettre vos
informations largement via Internet au profit de tous. Jeunes, moins jeunes, écoles, clubs, français ou étrangers... 

La radiosonde du 29 avril n'est pas tombée exactement à l'endroit prévu par les prévisions "classiques" faites par Balloon Track au moyen des fichiers de vents READY pris à H-12 et à H-6. Parfois c'est du "pile poil", et meilleur avec H-12 ! 

Il vous est possible avec toutes les informations que vous trouverez ici sur ce blog, de savoir ce qui s'est réellement passé. 

Au moment où j'écris ces lignes de mon compte rendu, je n'ai pas à disposition le fichier des vents H0. 

Pour être complet et pour conclure les analyses de ce vol, il faudrait récupérer le fichier READY de UCCLE à H0. 
Si vous le manquez, il sera disponible en ARCHIVE de READY. 
Il faut refaire une prévision Balloon Track avec ce fichier, et voir tout de suite si votre point d'impact coïncide !
Au besoin, vous pouvez ajuster les paramètres suivants: 

--- BURST
--- VITESSE DE MONTEE en m/mn
--- VITESSE DE DESCENTE en m/mn

Faites d'abord une analyse de la trajectoire de montée. Et comparez les coordonnées du point d'éclatement. 

Si vous êtes décalé, c'est à cause de la vitesse ou du burst.  Rapprochez vous du point réel, en plusieurs opérations. 

En principe, vous devez trouver la même position avec le fichier H0. 

Mais les vents réels au niveau de UCCLE et au niveau du point d'éclatement ne sont pas les mêmes en cas d' atmosphère
instable. 

Ensuite analyser la descente, en jouant sur le paramètre de vitesse de descente. 
Avec ces ajustements, on peut arriver à une prévision de quelques dizaines de mètres !  Oui, oui, c'est possible avec le H0. 

Fini les considérations pour cette fois, voilà les documents récupérés, qui peuvent vous servir dans vos analyses: 


--- La "COMPLETE" :    ( presque ! )


--- L' ECLATEMENT 


--- LA VITESSE DE DESCENTE MAXIMALE APRES ECLATEMENT  ( donne l'état probable du parachute et la masse de Latex )



---  LE DERNIER POINT RÉCUPÉRÉ  EXPLOITABLE  ( avec Balloon Track et/ou la méthode du triangle )



--- Les PRÉVISIONS  "RÉVISÉES" ou "AMÉLIORÉES" pour trouver le point d' IMPACT ( TOUCHDOWN en anglais) :

RAPPEL:   ça se fait avec le fichier vent READY du dernier point et les coordonnées et vitesse au dernier point. 

Réduire un peu la vitesse, si la RS était encore très haute. Suivant les méthodes et les calculs, vous avez nos prévisions
de points d'IMPACT. Ne pas confondre avec les prévisions de points de CHUTE qui ont été faites tout au début, par l'utilisation
"CLASSIQUE" de Balloon Tack avec les fichiers H-12 et H-6. 

RAPPEL :  des prévisions au delà de H-12, comme des H-24, H-36 ou même H-60, ne sont pas des prévisions mais des
tendances car les vents ont la fâcheuse tendance de se modifier à chaque instant en force et en direction et cela 24 h / 24.









Dernière remarque:   la densité d' habitants est forte dans cette région. Le paysage, c'est champ, maisons, usines, forêts, bois, routes, canaux... Tous les points sont dans un rayons de 8 km environ, avec la goniométrie, il eut été possible de localiser la radiosonde avant et pendant son atterrissage pour la ramasser. Dans ces zones de fortes densités, on a peu de chance de trouver la radiosondes plusieurs heures après le "landing" et encore quasiment aucune chance si elle est muette !    

Merci d'avoir suivi cette mise au point, et considération à l'attention des débutants, y compris nous même ! 
A votre disposition en cas de besoin, sur des points particuliers.   Bonnes futures chasses... 

Contact:  f6agv AT free.fr

73 Alain F6AGV   

mardi 26 avril 2011

RS92SGPA HERSTMONCEUX 270411 et 280411 au 260411 à 17z

5600
Vents faibles, légèrement supérieurs, mais pas de Jet Stream sur la France, encore pour un bon moment.
Les radiosondes chutent à la mer, sauf si elles atterrissent sur un pétrolier! Vu le nombre de bateaux, ce cas n'est pas à exclure!
L'anticyclone (H) est parti s'installer sur le Royaume Uni, alors il nous pousse des vents plus froids par l' Est.




La dépression sur le Sud du Pays avec de l'air plus chaud, fait craindre de la pluie, beaucoup de pluie, pour certaines régions au Sud de la Loire, mais toutes les régions sont concernées. Menaces d'orage, pour les mêmes raisons, car contraste air chaud et air froid.



































1     270411     0Z     +12     50.5172       0.52655      à l'eau

2     270411   12Z     +24     50.39901     0.09754      encore à l'eau

3     280411     0Z     +36     50.32882   -0.1172W     et encore

4     280411   12Z     +48     50.41783   -0.3724W     si si  à l'eau aussi  



AATIS et P56 à Friedrichshafen , la Mecque des ballons Zeppelin

Restaurant sur un Zeppelin

Contact:   f6agv AT free.fr

73 Alain F6AGV

RS92SGP UCCLE 270411 12Z en ville à LA LOUVIERE (prévi H-24)

4596
Une petite prévision pour savoir où va chuter cette radiosonde de Uccle demain avant d'aller dormir!
Les vents sont faibles, elle va droit au Sud et chutera probablement en ville.
On verra demain, si c'est encore dans la même zone. Pas évident, cet endroit, c'est la ville et la circulation.
Peu de chance de  retrouver la grosse boite de polystyrène expansé!

Donc, pour H-24:  50.4743N  et   4.1485E   à  HOUDENG-AIMERIES  c'est à dire LA LOUVIÈRE.

Si par hasard, un OM  l'a ramasse,  un petit fichier de données et quelques photos seront bienvenus !

C'est pas possible?  Bon, pas grave, bonne chasse à la radiosonde de UCCLE... 

Contact:  f6agv AT free.fr


73  Alain F6AGV

lundi 25 avril 2011

PROJECT BLUE HORIZON

Project Blue Horizon

Project Blue Horizon (PBH) is a capstone project that Cornell University graduate students take part in to fulfill requirements for earning their Masters in Engineering degree.  PBH is currently structured as a five-year incremental project that will challenge each year’s design team to plan, prepare, and conduct multiple flights of increasing complexity. A scalable, ground segment and air vehicle was developed in Increment 1.  Multiple communication links were demonstrated in Increment 2 along with an altitude record breaking flight. The major objectives for Increment 3 include;

1. Demonstrate long duration flight (“station keeping”), with altitude control, above 70,000 thousand feet
2. Demonstrate long distance flight in excess of 250 miles
3. Demonstrate reliable and redundant communication links (one UHF/VHF and one HF)
4. Develop and implement robust flight operations procedures, and demonstrate on multi-day, multi-shift, station-keeping flight


Since 2007, engineers participating in PBH have successfully launched seven flights of high altitude balloons, reaching altitudes from 60,000 to more than 125,000 feet. Onboard GPS and amateur radio technology will allow monitoring of the balloon's launch, ascent into "near space," descent and recovery. High resolution images from 20 miles above the earth's surface also have been taken, where a black sky, the curvature of the earth, and the "blue horizon" of the earth's atmosphere can clearly be seen (as shown below).




Figure 1: The view from 100,000 feet.  Photo taken May, 2008 by PBH-6

PBH-10

Launch Date: Sunday May 3, 2009
Launch Location: Owego, NY
Launch Time (EDT): 21:00 (01:00 UTC 4/30)
Flight Objective: Trans-Atlantic Flight
Flight COMMs: HF CW
Frequency: 7.1025 MHz +/-300 Hz
Notes: If you’d like to be added to the mission map (on homepage) please send your location and call-sign to *****  Please check back to this site for updates and details regarding PBH-10.




Near Space Systems Solutions (NS3) consists of 10 engineers, all with various backgrounds and academic disciplines including systems, computer, mechanical and electrical engineering. Each member has their ham Technician license and several other members went on to get General and Amateur Extra certifications.


Figure 1: Team NS3

 I have retired from publishing ARHAB Launch Announcements and Records for the past 5-years and ~800 updates.
My thanks to our ARHAB community for many years of encouragement, participation and support.
 TNX es 73 de Ralph Wallio, WØRPK


 ARHAB Launch Announcements and ARHAB Records
are now maintained by
Bill Brown, WB8ELK and Keith Kaiser, WAØTJT
via


Send ARHAB flight announcements to *******

Send ARHAB record submissions to *******

Lockheed Martin Engineers Break World Record For Amateur Balloon Altitude

Owego, NY, June 3rd, 2008 -- A team of early career engineers at Lockheed Martin [NYSE: LMT], has broken the world amateur high altitude balloon record in a "near space" flight that exceeded 125,000 feet.
The engineers at Lockheed Martin Systems Integration in Owego, NY broke the record on Tuesday, May 20, while executing Project Blue Horizon, which is an educational component of Lockheed Martin's Engineering Leadership Development Program (ELDP) and is part of the employees' graduate studies in engineering at Cornell University in Ithaca, NY.
 The flight broke the previous amateur high altitude record by nearly 5,000 feet. A national database of Amateur Radio High Altitude Balloon (ARHAB) flight records catalogues more than 40 teams currently competing in categories that include Highest Altitude, Highest Ascent Rate, Longest Distance, and Longest Flight Time. Independently verified Global Positioning System (GPS) flight data is required for any team to earn a record in the ARHAB database.
Since 2007, engineers participating in Project Blue Horizon have successfully launched seven flights of high altitude balloons, reaching altitudes from 60,000 to more than 100,000 feet. Onboard GPS and amateur radio technology allow monitoring of the balloon's launch, ascent into "near space," descent and recovery. High resolution images from 20 miles above the earth's surface also have been taken, where a black sky, the curvature of the earth, and the "blue horizon" of the earth's atmosphere can clearly be seen.
"This accomplishment is a testimony to our young engineers' innovation, commitment, and potential as future leaders in aerospace technology," said Lockheed Martin Systems Integration - Owego President Frank C. Meyer.  
Project Blue Horizon will continue as a voluntary component of Lockheed Martin Systems Integration - Owego's ELDP. Future teams will launch missions that include long duration flights, trans-Atlantic flights, multi-balloon missions, and the release of unmanned vehicles from near space altitudes. Elements of Project Blue Horizon also will be integrated into the New Visions Engineering Academy, a program that Lockheed Martin has partnered with Broome-Tioga BOCES to deliver beginning in the fall of 2008.
Headquartered in Bethesda, Md., Lockheed Martin employs about 140,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. The Corporation reported 2007 sales of $41.9 billion.
Media Contact: Shelby Cohen, (607) 751-3200; e-mail: *******
For additional information, visit our Web site: http://www.lockheedmartin.com

Balloon Makes Near-space Flight

A near-space image showing the curvature of the earth, taken on one of Project Blue Horizon's launches. 
A group of graduate students has broken the world amateur high-altitude balloon record in a recent near-space flight that exceeded 125,000 feet. The balloon launch was the capstone effort of Project Blue Horizon (PBH), an educational component of a three-year program known as Lockheed Martin's Engineering Leadership Development Program. The group’s 19 students are employed at Lockheed Martin Systems Integration in Owego, NY, while completing their systems engineering master's degrees at Cornell.

PBH is a space-flight program that incorporates amateur radio (also known as ham radio) technologies. Onboard global positioning systems and amateur radio technology allow for monitoring of launch, ascent, descent and recovery, with high-resolution images 20 miles above the earth's surface recorded. The balloon is made of latex — not unlike those at birthday parties — and stretches up to 40 feet in diameter, according to Michael Baldwin, PBH chief engineer.

In two previous flights, the PBH team had discovered that optimizing the amount of helium in the balloon was a key component to a successful mission,
Baldwin said. In the latest flight, the students also placed a blanket over the balloon's payload to reduce radiation exposure.

The students' flight beat the previous amateur altitude record by nearly 5,000 feet, according to the company. A national database of Amateur Radio High-Altitude Balloon flight records reports more than 40 teams currently competing in such categories as highest altitude, highest ascent rate, longest distance and longest flight time.

"We were all really enthused and wanted to do this, but there was no way one of us could have done this by ourselves,"
Baldwin said. "We really had to work together as a team efficiently."

Many agencies and companies are examining high-altitude balloon flight for exploration and surveying, as well as for detecting radio frequencies. Future PBH teams will launch missions that include long-duration flights, trans-Atlantic flights, multi-balloon missions and the release of unmanned vehicles from near-space altitudes, according to the company.
Scientific Computing
Advantage Business Media
Rockaway NJ 07866


Liens:  
http://www.projectbluehorizon.com/#mission

http://www.projectbluehorizon.com/#flight

http://www.projectbluehorizon.com/#about

http://wedothatradio.wordpress.com/2008/07/02/project-blue-horizon-sets-record/

http://soldersmoke.blogspot.com/2009/04/balloon-project-blue-horizon-reaches.html

http://courses2.cit.cornell.edu/sysen5960/

http://www.lockheedmartin.com/news/press_releases/2008/0603si-blue-horizon.html

 A suivre, 

73 Alain F6AGV





RS92SGP UCCLE 250411 12Z prévision classique

6210
Position du point de chute en prévision à 12 heures:   50.67972N   et   3.9843E   Ouest ENGHIEN


Contact:  f6agv AT free.fr

73  Alain F6AGV 

dimanche 24 avril 2011

RS92SGPA HERSTMONCEUX 250411 et 260411 du 240411 à 17z

4590
Belle répartition des trajectoires sur la Manche au large des côtes Sud du Royaume Uni. Les vents sont faibles, le Jet Stream n'y met pas son nez, alors peu de chance pour une traversée de la Manche.
Les vols à 12Z sont rares, plus fréquents le week-end.


1     250411     0Z     +12     50.56081       -0.1940W     pas plouf mais glou glou ! 

2     250411   12Z     +24     50.5302         -0.0276W     idem 

3     260411     0Z     +36     50.5484          0.2318         idem

4     260411   12Z     +48     50.6428          0.6401         idem


  
Contact:   f6agv AT free.fr

Pour vos commentaires et infos:   

http://fr.groups.yahoo.com/group/alerte-radiosondes/

Inscription immédiate.

73  Alain F6AGV

ORAGES ET PRECIPITATIONS 240411

Surprise, surprise:  les orages sont de retour!
Voir les taches blanches qui sont des CUMULO NIMBUS.

Voici une vue satellite assez spectaculaire, les nuages d'orage sont énormes, ils traversent la France d' Est en Ouest accompagnés de précipitations. Enfin de l'eau pour certaines régions qui commençaient à en manquer.

























Vue disponible sur l'excellent site météo http://www.wetterzentrale.de/  le 24 avril 2011 à 18h00 utc

Cette vue doit être complétée par la carte des isobares:





























La dépression faible à 1015 hPa amène des vents de l' Est. On observe un front occlus en arc de cercle
sur le centre de la France.


La foudre:   au  240411  EUCLID sur  le site HERAUNOS  voir le lien plus bas pour le direct.



Les températures:

Il fait un peu plus chaud au Nord, mais la différence n'est pas énorme. 
Les précipitations vont de l' Est vers l' Ouest suivant une ligne Strasbourg-Nantes.

Liens:


http://www.meteox.be/images.aspx?jaar=-3&bliksem=0&voor=&soort=loop1uur1x1&tijdid=

http://www.meteo60.org/radars/animation-radar-france.gif




73 Alain F6AGV  contact: f6agv AT free.fr

vendredi 22 avril 2011

RS92SGPA HERSTMONCEUX 230411 et 240411 au 220411 à 22z

4850

Comme vous pouvez le remarquer, les vents changent de direction subitement à une certaine altitude.

Regardez la trajectoire 1:   les vents au sol ( montée et descente) sont du Sud.
Ensuite, changement de direction, avec des vents en haute altitude de l' Est.

Maintenant suivez la trajectoire 2:  les vents sont globalement de l' Est à toutes les altitudes.

Et observons une modification importante avec les courbes 3 et 4: 

Les vents au sol sont du Nord. Les vents en haute altitude restent de l' Est. Et bien oui, ça donne des
trajectoires avec des virages à angle droit!































1     230411     0Z     +12     51.0095        0.10203      N   MARESFIELD 

2     230411   12Z     +24     50.8888       -0.03677    N   LEWES

3     240411     0Z     +36     50.7577        0.0195       plouf   (il y avait longtemps!)

4     240411   12Z     +48     50.7875       -0.0005      plouf    (pareil)


RS92SPGA 

Le capteur d'humidité a disparu à l'atterrissage, très dommage car il est précis.

73  Alain F6AGV

jeudi 21 avril 2011

LA RADIOSONDE EST POSEE: j'fais quoi ?

Elle est posée dans la région de Herstmonceux, bon alors la Radiosonde n'est pas attrapée.
Cela n'empêche pas de s'intéresser à ce vol particulier, car en ce moment les vents au sol et en altitude
sont très faibles!
J'fais quoi moi?
Les fichiers sont encore dans le PC, pas nécessaire de faire un post process !
Le mieux est de conserver des copies d'écran.
Le premier écran s'intitule DP1 ( dernier point en fin d'acquisition sur l'écran, avec les voyants rouges ):


 
















En effet, la trajectoire est minuscule !
La montée jusqu'à 11000 mètres s'est faite au dessus du point de lâcher pratiquement. Avec une bonne paire de jumelle, il eut été possible d'observer le ballon très longtemps.

Ensuite, il faut arrêter l'acquisition en cliquant sur le bouton carré noir, zoomer pour cadrer la trajectoire:

















C'est pas beau, cette courbe? Il manque le début et la fin, mais elle s'appelle quand même "la complète".

Maintenant, après avoir admiré la courbe, on s'intéresse au dernier point valable capté, avec les voyants verts:

















C'est la copie d'écran DP2 ( dernier point 2 ). Ici, c'est à 2376 mètres d'altitude.
Avec les coordonnées de ce point, et les vitesses, il est possible de refaire une prévision "améliorée" pour obtenir les coordonnées du point d'impact probable.
Cela n'a pas été fait, il suffit d'aller chercher le fichier READY pour H-6  au point DP2. Vous pouvez
encore le faire, en allant chercher le fichier dans les ARCHIVES de READY !

Cela est intéressant, pour aller cueillir la radiosonde, ou pour indiquer aux copains où elle est tombée, par radio ou tout autre moyen, téléphone ou internet. Vous n'êtes pas seul au monde !

La précision de cette prévision est EXCELLENTE. Bien sur puisque l'altitude est faible, l'erreur est moins
grande, avec moins de dispersion.

La prévision "améliorée" peut se faire en n'importe quel point de la montée, d'éclatement ou de la descente.

On l'utilise beaucoup dans les faibles altitudes quand la radiosonde n'est pas audible depuis la station fixe ou le mobile arrêté sur un point haut. Bien noter, la vitesse de descente au final et la multiplier par 60, pour la mettre dans le setup de Balloon Track.( en m/mn ).

Prenons les valeurs à l'éclatement ( Burst), ce qui permet de vérifier si le setup de Balloon Track est correct avec son altitude de Burst en prévision. Remarquez que le Burst en prévision est supérieur au Burst réel.
















Que dire de plus ?
Le Burst est plus haut que d'habitude avec plus de 27000 mètres. C'est souvent inférieur à 27000!
Entre 25000 et 28000 mètres. C'est un paramètre à surveiller.

Comment est le parachute à la descente ?

La vitesse de descente après l'éclatement nous donne une idée de l'état du parachute. Vitesse excessive, donc parachute fermé. Mais le Latex restant peut s'évacuer par la suite.
Ne pas oublier que le parachute descend à la même vitesse que le vent, il ne subit pas le vent, il va AVEC le vent. Le Latex a peu de chance de se détacher. Par contre entre le haut et le bas, il y a 30 mètres de ficelle, alors il peut y avoir une différence de vent entre deux couches.
C'est au moment de l'éclatement et de la chute "libre" quand il y a peu d'air, que le parachute peut
vriller et les suspentes s'emmêler avec le Latex. Il y a même des nœuds, parfois incroyables! 



















































Cet émagramme est utile pour connaître la valeur des vents suivants les altitudes, voir à droite.

On prendra aussi le fichier READY à H0, après le vol, pour comparer avec celui de H-6.

Les fichiers de SONDE MONITOR (Digital...) seront joints au dossier de cette radiosonde, et des vues
prises avec GOOGLE EARTH de la zone d'impact réelle.

Les chasseurs de radiosondes pourront joindre au compte rendu, les photos, les vidéos et des anecdotes sur le déroulement de la récupération.
Une discussion peut s'engager pour comparer les prévisions et le point d'impact. Prévisions "classiques" et "améliorées" qui sont nettement meilleures.

Voilà ce que devrait être un compte rendu, utile à tout le monde. Que la Radiosonde soit la énième, du tableau de chasse, la gloire qu'on peut en tirer n'a pas beaucoup d'intérêt pour la communauté.

Cette radiosonde de Herstmonceux est tombée près de UCKFIELD (UK). Elle a été signalée tout au long du vol sur TWITTER ainsi que le dernier point capté. Alimentez TWITTER, c'est fait pour.

Qui va la trouver?  Mystère?  Si c'est un radioamateur, son compte rendu, et au minimum les coordonnées du "touchdown" seraient très appréciées par les "prévisionnistes". Ils n'ont pas récupérés la sonde mais ils ont vécu le vol, alors soyons sympa avec eux... N'est ce pas M'sieur ?

Bonnes chasses, pensez à ceux qui ne sont pas avec vous sur le terrain mais qui font de l'écoute, ou des prévisions... Merci pour eux. 


Contact:  f6agv AT free.fr

73 Alain F6AGV

mardi 19 avril 2011

RS92SGPA HERSTMONCEUX 200411 et 210411 au 190411 à 22z

6874

Vents faibles et chutes à proximité du point de lâcher:



































1       200411       0Z       +12      50.9444       -0.0898     E    BURGESS HILL

2       200411     12Z       +24      50.96384     -0.21629   O   BURGESS HILL

3       210411       0Z       +36      50.9511       -0.0284     E    BURGESS HILL

4       210411     12Z       +48      51.0927        0.0452      SE EAST GRINSTEAD



Contact:  f6agv AT free.fr


73  Alain F6AGV

RS92SGP UCCLE 200411 12Z prevision de chute

6457

50.90306N     3.8364E     OOMBERGEN(B)    Astridstraat

Contact:   f6agv AT free.fr

73  Alain F6AGV

lundi 18 avril 2011

RS92SGP UCCLE 180411 12Z prévision de chute

1388

OOSTERZELE       50.93962N    et     3.8221E   

Houtemstraat  N42/N462 

Contact:  f6agv AT free.fr

73  Alain F6AGV

dimanche 17 avril 2011

RS92SGPA HERSTMONCEUX 180411 et 190411 au 170411 à 17z

3174

























1     180411     0Z      +12      50.7046       -0.4795           plouf

2     180411   12Z      +24      51.07649      0.257429       Sud   TUNBRIDGE WELLS

3     190411     0Z      +36      51.16937      0.6654           Est     HEADCORN

4     190411   12Z      +48      51.07669      0.36849         COUSLEY WOOD



Contact:   f6agv  AT  free.fr

73  Alain  F6AGV

Une radiosonde promptement recupérée

Promptement récupérée sur St Quentin


Pas de précision pour l'instant sur cette récupération, les péripéties car il y en a toujours et surtout savoir où était le point d'impact? Bravo à  F4*** qui aurait trouvé cette radiosonde de UCCLE.  Indicatif flouté sur la demande de l' OM ! 

MAJ(1)  La radiosonde a bien été récupérée en bordure Est de St-Quentin dans une zone atelier. Voir vue sat GOOGLE EARTH. Les coordonnées sont les suivantes:  49.827985N et 3.311733E.
MAJ(2) Les vitesses des vents suivants READY et son fichier du 150411 H0  (1107)

MAJ(3) Nouveau calcul de prévision d'impact.

Le compte-rendu de ce vol vu de chez moi est le suivant:

UCCLE 150411 12Z  F2210385
Premier point à la mise en route de l'acquisition, un peu tardive mais les premiers temps du vol n'apportent pas beaucoup de renseignements.

Altitude:  11528 mètres  à  11h57' utc  50.620N et 4.138E  pas de signalement sur TWITTER non disponible.

Dernier point 1 :   c'est la dernière trame reçue, les voyants sont rouges. 

Dp1:
13h18'01''
603,8 hPa
4159m
-11,6°C
vitesse de descente :   -7,1 m/s
49.84064N   3.33773E
vitesse du vent :   9,3 m/s   direction :   49°

Dernier point 2 :   c'est le dernier point valide quand on examine la trajectoire en zoom


Dp2 :
13h 17' 33''
588,7 hPa
4351m
-12,6°C
vitesse de descente :  -7,3 m/s
49.84168N   3.33908E
vitesse du vent :  9,9 m/s   direction 42°

Eclatement:
L'enveloppe est dilatée, jusqu'à ce que le Latex n'est plus capable de s'étirer et il y a toujours un point faible dans cette matière. L'altitude d'éclatement va dépendre du type d'enveloppe et de la quantité d'hélium injectée. L'impératif est toujours:
--- de décoller la charge utile
--- de traverser les couloirs aériens rapidement
--- de fournir des mesures des données météo, dans les couches traversées depuis le sol jusqu'en haut.
L'altitude d'éclatement peut varier de 12000 m à 34000 m suivant les centres de lâcher. 

 
Eclatement de l'enveloppe, l'altitude est donnée au maximum, juste avant l'éclatement effectif.

12h 42' 10'' utc
8,3 hPa
32245 m
-43,6°C
vitesse juste avant l'éclatement : 7,8 m/s
50.20398N   3.67155E
vitesse de vent:  24,3  m/s   direction  62°

Vitesse maximale de descente :
Comme l'air est peu dense, et que le parachute met un certain temps pour se déployer, avec les restes de l'enveloppe qui s'échappent, la vitesse va en s'accélérant. Et elle passe par un maximum. Souvent la vitesse passe par un premier maximum, diminue et passe par une seconde valeur inférieure ou supérieure à la première.
La valeur de cette vitesse peut renseigner sur l'état du parachute et l'incidence sur la vitesse en approche du sol. Mais le Latex peut s'échapper ou les ficelles vriller au cours de la chute, il est difficile d'établir une relation fiable entre la vitesse maximale et la vitesse dans les derniers mètres qui va servir aux calculs avec Balloon Track.  Ex:     vitesse de descente finale :   5 m/s    --->   5 x 60  =  300   m/mn  pour le setup de BT. 


Vitesse maximale de descente: 
12h 42' 56'' utc    soit   46 secondes après l'éclatement
10,5 hPa
30692 m
-45,1°C
vitesse de descente maximale :   -40,2   m/s
50.19983N    3.65667E
vitesse du vent  :  24,7  m/s    direction 66° 

Prévisions "améliorées" pour définir les coordonnées du point d'impact probable:
--- méthode avec Balloon Track à partir de Dp2 (dernier point connu valide)
--- méthode avec le triangle des vitesses à partir de DP2.

Avec la première méthode, il nous faut charger le fichier des vents avec READY, ici c'est le fichier H0 qui est disponible dans les archives de READY, si vous ne l'avez pas pris en mode normal. On peut utiliser le H-6, mais c'est moins bon.  .



 File start time : 11  4 15 12  0
 File ending time: 11  4 23 12  0
 Chosen date in meteorological file:           11           4          15          12
 
 YR: 2011   MON: 04   DAY: 15   HOUR: 12    AT POSITION:   4.3 140.8  LAT.: 49.84  LON.:   3.34
 PRSS:    0.1005E+04
 MSLP:    0.1020E+04
 TPP6:    0.0000E+00
 UMOF:    0.1102E+00
 VMOF:    0.3073E-01
 SHTF:    0.1446E+03
 DSWF:    0.5503E+03
 RH2M:    0.4191E+02
 U10M:   -0.2051E+01
 V10M:   -0.5786E+00
 T02M:    0.2876E+03
 TCLD:    0.3289E+02
 SHGT:    0.1405E+03
 CAPE:    0.0000E+00
 CINH:    0.0000E+00
 LISD:    0.2851E+03
 LIB4:    0.1208E+02
 PBLH:    0.1225E+04
 
 PRESS HGT(MSL) TEMP DEW PT  WND DIR  WND SPD
 HPA       M      C     C       DEG     M/S
 E = Estimated Surface Height

 1005.   140.   14.5    1.6    74.2     2.1
 1000.   168.   12.9   -0.5    74.5     2.5
  975.   380.   10.9   -1.6    75.4     3.0
  950.   595.    8.9   -2.3    73.7     3.1
  925.   815.    6.7   -2.9    74.5     3.3
  900.  1039.    4.5   -3.5    75.1     3.3
  850.  1500.    0.0   -4.4    80.7     3.2
  800.  1982.   -4.4   -5.9    88.6     3.2
  750.  2489.   -5.9  -10.9    79.3     3.9
  700.  3028.   -7.0  -20.1    67.2     5.1
  650.  3603.   -9.7  -29.9    60.1     6.5
  600.  4217.  -12.3  -30.8    53.8     8.7
  550.  4877.  -15.6  -34.8    43.0    12.7
  500.  5591.  -19.1  -44.2    33.6    18.4
  450.  6369.  -22.7  -43.8    33.2    24.2
  400.  7223.  -28.5  -45.1    30.5    28.3
  350.  8166.  -35.8  -51.6    28.6    29.3
  300.  9218.  -44.2  -52.2    22.2    29.8
  250. 10415.  -53.4  -55.1    23.8    28.2
  200. 11821.  -61.9  -62.1    24.5    27.1
  150. 13603.  -59.9  -70.3    28.4    18.3
  100. 16141.  -58.9  -87.9    26.4    13.5
   50. 20490.  -58.8 -273.1    32.0    17.0
   20. 26236.  -56.7 -273.1    36.0    31.5
 

Ce dernier tableau nous indique la vitesse du vent proche du sol :  à  1005 hPa  74,2° et 2,1 m/s
Attention, les vents au sol suivant le relief sont parfois légèrement différents. Il est important de noter,
une fois la Radiosonde récupérée:

--- les coordonnées du point d'impact  au format  :    D,d

--- la direction du vent au moment de l'atterrissage et la force avec un anémomètre mais combien de chasseurs font-ils cette mesure ? Un petit truc, c'est de prendre la direction de la ficelle de 25 mètres
qui en principe est posée dans le sens du vent. La direction du vent est bien sur différente à une altitude supérieure. La seule valeur disponible est souvent donnée par la Radiosonde elle même, ou à défaut par
le fichier READY.


MAJ(3) :  

Le premier passage dans Balloon Track donne le point d'impact prévu :  49.8320N  3.29413E punaise ROSE. Voir ci-dessus.

La punaise VERTE est le point Dp2 donné par la radiosonde à 4351m :  49.84168N et  3.33908E.

La punaise JAUNE est le point d'impact réel :   49.827985N  et  3.311733E donné par F4***

Si on compare les deux tracés, on a :

--- entre Dp2  VERT et  prévi impact ROSE:   3434m  et  71°  établi avec le fichier READY du  150411 12Z  H0  (1107).

--- entre Dp2 VERT et impact réel  JAUNE:   2497m  et  52,6°

On peut dire que dans la réalité, la direction du vent était différente et que les vitesses étaient différentes.

Pour les vitesses, je n'ai pas sous la main le fichier DIGITAL de SONDE MONITOR, jusqu'au point d'impact. Celui que j'utilise
s'arrête au Dp2 à 4351m.

Il serait intéressant d'examiner avec un POST PROCESS la fin du vol de cette radiosonde avec les valeurs de vent de la radiosonde.

Qui peut m'envoyer le fichier ?  Merci.  Contact:  f6agv AT free.fr    


Avec la méthode du triangle, il faut se placer au Dp2. Il est un peu haut alors la précision sera
moindre. Mais je le donne à titre d'exemple.

Distance à parcourir depuis Dp2  situé en 49.84186N  et  3.33908E :

x  =   4351  .   9,9  /   7,3  =   5901 m     à   42°  du point  Dp2.

Alors si vous n'avez pas GOOGLE EARTH sur place il faut la carte, la règle et le rapporteur.
Prévoir la boussole !

Voilà un compte-rendu qui peut servir aux chasseurs de Radiosondes. Comme il y a beaucoup de chiffres, on peut alimenter ce récit avec quelques détails sur les péripéties mais, nous n'y étions pas !

Pour ma part, n'étant pas acteur sur le terrain, ma contribution sera de faire des prévisions, mais il manque toujours l'information finale sur le point d'impact réel que seuls les ramasseurs ( finder en anglais) peuvent connaître.

MAJ(1)  Les coordonnées du point d'impact sont 49.827985N et 3.311733E
On peut méditer sur les deux lignes de direction des vents. Celle donnée par READY et celle en vrai.
Le tableau des vents de READY annonce une direction au 74,2°. L'émagramme indique une vitesse de 4 noeuds (knots) à 1000 hPa en bas à droite. Cela fait 1,8 x 4 = 7,2 m /s . Il faut revoir la prévision d'impact avec Balloon Track, mais le fichier des vents READY H0 n'est pas le bon.
La méthode du triangle devrait donner un meilleur résultat, avec les 5901 mètres mais l'angle doit être porté à 74°. Je n'ai pas encore porté cette distance sur une carte, distance de 5901 mètres à partir du point Dp2 situé en 49.84186N et 3.33908E.

MAJ(3):  pas bon non plus, trop loin, parce que les valeurs des vents ne sont pas bonnes. Il faudrait examiner les données enregistrées par la radiosonde jusqu'à son impact avec SONDE MONITOR.  Le fichier DIGITAL serait bienvenu. Merci.

Je vous propose de continuer les recherches dans les calculs des vents pour en savoir un peu plus. Il faut travailler avec la carte GOOGLE ou trouver le bon fichier des vents, ou les bonnes valeurs prises par la Radiosonde elle même. 

Contact:  f6agv AT free.fr

73  de  Alain F6AGV

jeudi 14 avril 2011

RS92SGP UCCLE 130411 12Z chute à CHARLEVILLE MEZIERES(08)

01020

Résultats de ce vol pour exploitation : 

Quelques données en cours de montée:
12h08' utc
16475 mètres
50.560N   4.743E
vitesse de montée 7,1 m/s
vitesse du vent 9,6 m/s à  344°





















Éclatement:
12h 46' 03''  utc
33897 mètres
pression 6,5 hPa
température -42,5°C
humidité 0 %
50.12836N   4.44234E
vitesse de montée :  8,7 m/s
vitesse du vent :  25,7 m/s   direction 13°






















Vitesse maximale:  de 0  à   -46,6 m/s
12h 46' 37'' utc  à  34 secondes après l'éclatement de l'enveloppe

32460 mètres
pression :  8,1 hPa
température :  -48,6 °C
humidité :   0 %
50.12042N    4.43751E
vitesse de descente :   -46,6 m/s   négative car descente
vitesse du vent :  25,3 m/s  direction 19°
























Dernier point exploitable ( 4 voyants verts ):   Dp2

13h 18' utc
5224 mètres
pression :   524,2 hPa
température :  -18,8°C
humidité :  66 %
49.80908N   4.65590E 
vitesse de descente :  -6,9 m/s     ou  414  m/mn
vitesse du vent :  14,8 m/s  direction  313°


Point à 390 mètres :
49.77265N   et   4.70739E 
L'impact est probablement situé vers la rocade, sur les toits des usines ou le bois, ou la rivière.

Prévision améliorée :
A partir de votre dernier point connu, vous pouvez refaire une prévision "améliorée" en utilisant Balloon track.

Comment faire ?
1- Ouvrir le site READY Archived Meteorology (  cliquez à gauche )

2- Entrez les coordonnées du dernier point connu :   49.77265N  et   4.70739E

3- Sounding --->  GDAS ( 1 deg  3 hourly  Global )   --->  GO

4- current 7 days   --->  next

5- Time to plot  :   Month 04    Day 13   Hour 12 

6- entrez le code  --->  GET SOUNDING


7- Sauver le fichier texte 9300...  READY  qui servira à faire la prévision du point d'impact.

8- Noter que le vent au sol est à 290° et de vitesse 2,8 m/s

9- Ouvrir le logiciel Balloon Track

10- FLIGHT INFO
ascent rate : 100 000  m/mn  
descente rate :  305 m/mn 
Burst altitude :  390 m    (  suivant le dernier point connu )
Use Burst

Tracking grid   entrez les coordonnées du dernier point connu :  49.77265  4.70739 
Location :   49.77265  4.70739
Altitude :  380 mètres   (  prendre inférieure à l'altitude Burst )
Save :    sauvegarder le setup

11- FILE OPEN --->  chargez le fichier READY au dernier point connu :   9300.... .txt

12-OPEN

13- RESULTAT :    visualisez avec YAHOO MAP

Coordonnées du point d'impact :    49.7720N   et   4.7101E  

En général ces coordonnées sont très précises, sauf vent au sol très différent. 

C'est en pleine ville dans l'ilot défini par : 

Au Sud :  AV Ch. de Gaulle
Au Nord  :  Bd  Gambetta
Ouest : rue Croisy
Est :  rue JJ Rousseau

Maintenant, il n'y a plus qu'à sonner aux portes de toutes les maisons !


Si vous avez des nouvelles :   elles seront publiées ici, avec vos photos !

Contact :   f6agv AT free.fr

73  Alain F6AGV

mercredi 13 avril 2011

Quand partons nous à la chasse aux Radiosondes ?

Nous avons eu depuis au moins un an, l'occasion de tester plusieurs méthodes pour aller chercher nos chères petites Radiosondes avec le beau parachute et leur boite météo PTU:

La dénomination sera utilisée dans les études de cas suivantes. Cette liste me semble complète, si ce n'étais pas le cas, contactez moi pour améliorer cet article.

1- La Radiosonde est posée (touchdown ou impact) mais son émission ne fonctionne plus.

2- La Radiosonde est posée (touchdown ou impact) son émission fonctionne pour un temps déterminé.

3- La Radiosonde est en train de chuter et elle est suivi à partir d'un véhicule en marche équipé en réception.

4- La Radiosonde est en train de chuter et elle est suivi à partir d'un point fixe, station fixe, portable, ou véhicule à l'arrêt.

5- La Radiosonde est en train de voler en montée ou en descente et son émission s'arrête.

6- La Radiosonde est en train de voler et on communique sa position à tous, et à ceux qui seraient sur le point de la chercher.

Prévisions ( précises) ou Tendances ( une idée du point de chute).
Les prévisions sont plus précises quand l'horaire de la prévision est proche de l'horaire de vol.

La tendance est moins précise car elle est faite à des horaires éloignés de l' horaire du vol. (-12, -24, -36...)

Résultats:  comparaisons entre le point de chute en prévision et l' impact réel ( touchdown ).
Dernier Point connu :   DP1  avec les voyants rouges. Faire une copie d'écran.
Dernier Point connu :   DP2  avec les voyants verts. Faire une copie d'écran.
Eclatement ( Burst ) :   heure, altitude, coordonnées GPS, vitesse de chute et du vent ainsi que direction.
Faire une copie d'écran.
Vitesse maximale après éclatement :   heure, altitude, coordonnées GPS
Faire une copie d'écran.
Vue satellite du point d'impact, GOOGLE EARTH, avec punaises et numéro de Radiosonde.

La prévision prend du temps, et les résultats aussi, on a pas toujours le temps de les examiner. C'est dommage car il y a toujours du nouveau. ( vitesses anormales, positions et altitude non prévues...)

A suivre, les comptes-rendus suivant les types de 1 à 6.

Contact:   f6agv AT free.fr