mardi 6 février 2018

Il faut réagir avant qu'il ne soit trop tard

Ce synoptique représente les flux d'énergie entre l'Espace (dont le Soleil), l'Atmosphère et la Terre, sous formes de rayonnements visibles du Soleil vers la Terre et de rayonnements invisibles dans la bande infrarouge (noté IR) de la Terre vers l'Espace.

Vous pouvez constater que sur la figure ci-dessus, il y a un équilibre dans chaque ensemble et que ceux ci sont reliés par des échanges de rayonnements exprimés en watt par mètre carré.

Description des échanges :

--- le rayonnement solaire incident est fixé à 342 W/m^2.

--- l'espace se décompose comme ceci  : 

rayonnement solaire incident (342) =  rayonnement réfléchi par les nuages, les aérosols et l'atmosphère (77) + rayonnement réfléchi par la surface de la Terre (30) + absorption par  l'atmosphère (67) + absorption par la surface terrestre (168)

342 = 77 + 30 + 67 + 168  

--- l'espace donne vers la Terre et l'Atmosphère:
30 + 168 + 67 + 77 =  342

--- retour vers l'espace :

 rayonnement réfléchi par les nuages, les aérosols et l'atmosphère  (77) + émission par l'atmosphère (165) + émission par les nuages, les aérosols (30) + réflexion par la surface (30) + rayonnement de surface (40)

 77 + 165 + 30 + 30 + 40  =  342

--- équilibre des énergies entrantes et sortantes pour l'Espace :

77 + 30 + 67 + 168 = 77 + 165 + 30 + 30 + 40 = 342

--- la Terre reçoit de l' Espace et de l'Atmosphère :
rayonnement solaire incident absorbé par la Terre (168) + rayonnement renvoyé par l'atmosphère vers la surface de la Terre (324)

168 + 324 = 492

--- La Terre émet vers l' Espace et l'Atmosphère :
énergie des thermiques (24) + énergie de la chaleur latente (78) + rayonnement de surface vers l'atmosphère (350) + rayonnement de surface vers l'espace (40)

24 + 78 + 350 + 40 =  492

--- équilibre des énergies entrantes et sortantes pour la Terre :

168 + 324 = 24 + 78 + 350 + 40 = 492

--- l'Atmosphère reçoit de la Terre et de l'Espace  :

rayonnement incident absorbé (67) + énergie des thermiques (24) + énergie de la chaleur latente (78) + rayonnement de surface de la terre (350)

67 + 24 + 78 + 350 =  519

--- l'Atmosphère émet vers l'Espace et la Terre :

rayonnement  de l’atmosphère vers l'espace (165) + émission des nuages et des aérosols (30) +énergie de l'atmosphère vers la terre ( 324)

165 + 30 + 324 = 519

--- équilibre des énergies entrantes et sortantes pour l'atmosphère :

67 + 24 + 78 + 350 = 165 + 30 + 324 = 519

Conclusion sur le fonctionnement de la machine Soleil + Terre + Espace :

Il y a un équilibre entre tous les échanges avec les valeurs moyennes et la "machine" fonctionne bien.

Pourquoi ce fonctionnement en équilibre est menacé d'emballement thermique à  quelques décennies :
On a vu que l'Atmosphère et la surface de la Terre recoivent autant d'énergie qu'ils en rayonnent.

L'atmosphère grâce  à ses nuages reçoit une valeur de 350 W/m^2 de la part de la Terre et en émet une valeur de 165 vers l'Espace : c'est l'effet de serre "naturel" qui a permis le développement de la vie sur Terre avec une température moyenne de 30°C.
Sans les nuages et l'effet de serre naturel, il ferait -15°C sur la surface terrestre et la vie serait impossible (période glacière).

L'homme depuis des décennies brule les ressources des énergies fossiles qui vont d'ailleurs s'épuiser rapidement, le développement produit des gaz à effet de serre ( gaz carbonique et aérosols)  en ADDITION avec l'effet de serre naturel !

Le facteur de 165 qui représente le rayonnement de l'Atmosphère vers l' Espace est en diminution rapide depuis longtemps, dès l'apparition des activités polluantes humaines.
Pour rétablir l'équilibre des énergies entrantes et sortantes, il n'y a que l'augmentation de l'énergie de rayonnement de la surface de la Terre vers l' atmosphère (350) qui augmente et ça se traduit par une augmentation de la température. (réchauffement avec ses conséquences sur la vie sur Terre).

Les modèles prévoient une variation de température moyenne de +1,5 à + 5,8 °C pour 2100 !

Il faudra des siècles de modification pour rétablir un retour à la normale : les scientifiques le savent et les populations ne le savent pas, ou ne veulent pas savoir !

Etude qui m'a demandé beaucoup de temps, et vous aurez la suite dès que possible en attendant il faut réagir en passant cette information largement.
Faisons des mesures avec nos ballons scientifiques et non pas seulement des vidéos pour le fun !

73  Alain  F6AGV  -  BHAF  -