mardi 5 septembre 2017

RS41 H_050917_0Z compte rendu logique

RADIOSONDE HERSTMONCEUX RS41 du 5 /09/2017 0Z

une démarche logique pour exploitation des données et améliorer les connaissances en météo, en aérostation, en radio, en physique.

1- faire des prévisions soit même, c'est possible : à partir
--- des prévisions des vents disponibles sur le site READY.
--- utilisation du logiciel Balloon Track (BT): qui donne une prévision des points de chute en fonction des horaires,
H0, H-6, H-12, H-24, H-36...   au dessus de H12 c'est une simple indication, ou tendance.

La prévision à H-24 donne DUNKERQUE 51.04197  2.62945
elle est faite le 4 septembre et je décide de ne pas y aller ! 

La prévision H0 donne encore DUNKERQUE. 51.10136   2.49534
La chute a été courte sur CALAIS, et j'ai pris la décision d'aller
chasser la nuit après la chute. Parachute moins ouvert.
Mais cela arrive, la chute a été tout autre, suite aux paramètres effectifs :  
     ---- altitude réelle d'éclatement  29753 m au lieu de 33000 m 
     ---- vitesse de montée réelle :   5,3 m/s
     ----  vitesse de descente réelle :   5,1  et  4,1  m/s  à la fin
Voir photos du parachute.  

2- capter les signaux émis par la radiosonde RS41 : à partir
--- antenne directive 8 à 12 éléments avec moteur ou manuel.
--- RX TMD-700E sortie packet numérique
--- carte son externe ou du PC (attention au statique)
--- PC WIN XP c'est suffisant !
--- logiciel SONDEMONITOR (SM) dernière version RS41
donne un fichier .LOG transformé en .TXT pour EXCEL
La trajectoire est tracée en temps réel, elle donne directement le point d'impact à 0 m (sol) ou le DPC à une altitude Z, et on déduit la prévision d'impact.

3- partir à la chasse à la radiosonde RS41 ou assister à une chasse
ou tout connaître d'une chasse effectuée : de nuit ou de jour.
Une chasse de nuit peut s'envisager au lever du jour, si les piles sont d'une autonomie suffisante, comme les lithium des RS41. 

Minimum d'équipement nécessaire pour une chasse réussie. 
--GPS en coordonnées LAT, LON  format  D,d   ex:  50.123456
--Un récepteur 404.800 MHz  et une antenne 5 éléments portable
--Une lampe frontale (ou deux) et des piles de rechange
--Une vue du site de prévision impact par GOOGLE EARTH.  

Objectifs d'une chasse :
--- obtenir les coordonnées du point d'impact (réel).
50.93903 N  et   1.89944 E   à  59 m
--- comparer avec les prévisions des points de chute (1).
--- examiner l'état du parachute, ouvert de 0 à 100%.
Une bande de Latex relie le haut au bas du parachute, il est moins efficace, disons 60% à vue de nez (pifomètre) ! 

--- évaluer la masse de latex restante en grammes.

--- mesurer la masse totale par pesée en grammes. 
Avec la balance au gramme, voici les pesées :
--masse de la radiosonde seule avec les deux piles :  107 grammes
-- seule sans piles :    78 grammes
--masse des piles LTHIUM energizer ultimate AA  :    28 grammes 
--tension 1,6 volts par pile après le vol, d'où la grande autonomie.
--masse des accessoires (parachute + latex + manchon  + dérouleur + ficelle (50m) :  131 grammes 
--masse totale de la radiosonde en fin de vol :   238 grammes 

4- exploiter ou faire exploiter les données :
du fichier .LOG et des paramètres relevés en (3) :

objectifs de l'exploitation :
--- retrouver les paramètres du vol, ils changent suivant les conditions d'un vol, météo et état du parachute et volume hélium.
--- Alt altitude d'éclatement m  29753 m  
--- Vm vitesse de montée m/s et m/mn    5,3 m/s
C'est le point d'éclatement après les boucles ! 

--- Vd vitesse de descente m/s et m/mn   4,1 m/s  en fin de vol

Point à 64 m, avec tous les voyants au vert :  DPC, mais calcul pas utile pour cette hauteur/sol. 
 
retour par Balloon Track, pour une prévision à postériori (H0).
--- suivre les évolutions des paramètres avec toutes les données des vols successifs. Statistiques ? 
--- montrer tous les graphes pour exploitation par les écoles ou les amateurs de météo, ou les applications des radioamateurs.
--- placer le fichier .LOG ( TXT ) du vol sur la feuille de calculs EXCEL déjà disponible.
--- rentrer les paramètres du vol Alt, Vm, Vd et les masses ainsi que le pourcentage d'ouverture du parachute (ex : 60%).
Tous les graphes possibles sont donnés ainsi que les équations des courbes.
--- vérification et analyse suivant l'atmosphère réelle.
Par exemple : la pression atmosphérique (z), la masse volumique (z), le volume de l'enveloppe (z)...

5- exploiter le matériel récupéré :
--- les deux piles au LITHIUM
--- parachute standard
--- à définir …. 

---platine électronique :  20 grammes
---coques plastique :  57  grammes  isolation polystyrène expansé.
---piles lithium :   2 x 14  :    28 grammes  

6- compte-rendu, articles, photos, vidéos :
--- articles sur les sites et blogs associés
--- photos, et vidéos
--- archivage des fichiers, référence RS : H_050917_0Z

Compte-rendu du déroulement des recherches : 
Ayant décidé de ne pas me déplacer sur Dunkerque qui est une zone urbaine et industrielle dense, j'ai mis la réception en service dans la nuit, pour vérifier la prévision. La RS était alors en fin de montée.
J'ai mis mon réveil à 6h en espérant dormir un peu !
Mais ne pouvant pas trop dormir, je suis allé voir où en était le vol. 
Surprise, elle était au sol et audible depuis ma station. J'ai donc pris
la décision d'y aller et de rejoindre les autres chasseurs éventuels qui sont plusieurs sur CALAIS : lieu de chute proche de l' HÔPITAL de CALAIS dans une jungle où en principe se trouvent des campeurs éparpillés dans tous les coins !  Suite à mon insomnie,
je suis en avance sur l'horaire prévu,  mais j'avais fait une copie de la vue profil du terrain, et je passe mon temps à la regarder !
Je me suis stationné sur un rond point, il fait noir et en faisant 10 mètres, je constate qu'il est impossible de s'aventurer dans cette jungle habitée ou non ? Mais piégeuse avec des trous et un ruisseau profond. Je reste sagement stationné sur le rond point sous un lampadaire en lançant de temps en temps des appels VHF sur 145.525 convenu comme fréquence locale de RDV entre chasseurs locaux.  Mais, vu l'heure matinale : personne.
Un radioamateur rentre du pro, et on fait un contact sympathique, il est surpris de m'entendre et je lui explique le pourquoi. 
Il est presque 6h du matin, c'est l'heure à laquelle je devais me réveiller et je suis content d'être déjà sur place, avec le matériel nécessaire. A première vue, la zone de chute est sauvage, et il faut y aller à plusieurs par sécurité, car ma vue est très endommagée par une opération ratée, et je n'ai plus la notion de relief aussi bonne qu'avant. 
J'ai prévu d'enregistrer une ou plusieurs vidéos avec le téléphone mobile et la perche selfie, et je suivrai les opérations en filmant ou je serai filmé ?  Bref, je souhaite expérimenter mon matériel vidéo.
Vers 6h, les deux OMs qui devaient arriver sur le site, sont sur la fréquence de rendez vous 145,525 mais un des deux décline sa participation, et le second du coup prend la même décision : ils 
restent chez eux ! Pourquoi ? Je ne sais pas encore ?
Déception et il me faut attendre le lever du soleil, il fait encore très sombre sur l'aire de covoiturage où des automobilistes vont travailler. Je finis par me décider à changer de position vers le parking de l’hôpital, et il est plus de 7 heures, on distingue bien le relief de l'herbe. Je m'équipe pour partir faire de la gonio bio, seulement avec la carte photocopiée, l'antenne et la radio, et seul.
Un appel sur 145.525 ne donne rien et je finis par rentrer dans la jungle, pas très rassuré de faire une mauvaise rencontre ?
Effectivement, il y a des débris partout, et un véhicule brulé sous forme de rouille ? La gonio fonctionne bien et la direction est nette.
Par rapport au paysage et la carte, je réalise qu'il serait plus facile de suivre le chemin de terre et finalement après être passé au dessus, j'ai vu la RS qui pendait dans un arbuste épineux ! Vidéo.
En cyan, mon véhicule sur le parking, mon itinéraire pédestre et en rose quelques repérages gonio avec le TH7-F7. Je n'ai pas d'atténuateur et je débranche la fiche SMA ne laissant que la masse contre masse. ça marche bien ce truc ! La vue Google ne rend pas bien la réalité du terrain comme d'habitude, ce n'est pas praticable en ligne droite ! 
Voilà, une idée du déroulement,  de cette nuit du 4 au 5 septembre 2017. Je regrette vivement d'avoir crapahuté seul, mais il y en aura d'autres et une alerte est faite pour cette prochaine nuit du 5 au 6 !
Voir en haut la prévision du H_060917_0Z_H24 sur YPRES (B). Même procédure qu'hier, normalement c'est trop loin, pour moi, mais si elle est courte, je pense stationner en attente des autres éventuels volontaires pour m'accompagner par sécurité. 
Probablement sur CASSEL, mais on verra bien ????  
 
Fréquence locale 145.525 MHz. Merci d'avoir tout suivi !  
73  Alain F6AGV  -  BHAF  -