mercredi 9 août 2017

PREVISIONS NIMES au 9 août 2017 0Z 12Z

En bas, le point de chute du 9 août 0Z à H0  :   SISTERON  !
Et en haut les deux prévisions du jour à 12Z et celle du 10 août 0Z :  ça coïncide !
Sur une durée de 12 heures l'atmosphère nous semble stable.
C'est un fait remarquable, et les deux points de chute du 9 août 12Z et du 10 août 0Z seront probablement très voisins !!
Reste à le vérifier et c'est le rôle du chasseur qui peut faire ses recherches en 3 étapes :

1-- Les prévisions H12 ou H6
2-- La chasse à la radiosonde en H0
3-- Les résultats par rapport aux prévisions pour les améliorer et comprendre un certain nombre de paramètres, qu'on ne peut pas imaginer si on ne se contente que de l'étape 2 seule !

Mais chacun voit midi à sa porte !

Pour ma part en temps qu'amateur de radiosondes, j'assure l'étape 1, et mes prévisions sont mises en ligne, ce qui prend environ 1 heure minimum. Je le fais pour les lecteurs, par rapport à mes années
passées avec les ballons et radiosondes, par esprit OM, on va dire ça mais tout a une fin !!
.
L'étape 2 est très bien montrée sur Internet à partir de YOUTUBE par Fred F5OZK. Bravo !

Enfin l'étape 3, n'est possible à condition d'avoir les infos des étapes 1 et 3.

Principaux paramètres à communiquer :
A--- les coordonnées du point d'impact réel  :    ex   43.234567    3.765432    (avec 6 chiffres)

B--- le fichier Log de SONDEMONITOR   du vol  en question  :                digitalsonde2017080912Z_M10.log

qui sera transformé en  digitalsonde2017080912Z_M10.log.txt

Remarque :  les radiosondes autres que les M10, n'ont pas ce genre de possibilité ??

C--- le fichier texte des vents READY récupéré à l'étape 1,  va servir conjointement avec le fichier log de SONDEMONITOR et les résultats complets peuvent nous donner toutes les courbes du vol.

Rien à faire que d'ouvrir une feuille EXCEL qui va recevoir le fichier des vents READY et le fichier log de SONDEMONITOR ( digitalsonde...).

D--- prendre des photos du parachute et de l'état de la radiosonde. Peser l'ensemble, avec les piles.
Communiquer quelle est la masse récupérée, pour rentrer cette valeur sur la feuille EXCEL...
remarque : c'est la masse du latex restant qui varie suivant les vols...
Une estimation est moins précise que la mesure réelle...

Voilà, un résumé de l'activité de la chasse aux radiosondes. Reste à expliquer, quelle est la part de la radio, dans une chasse et quelle est la liste du matériel nécessaire.

Pour celui qui ne souhaite pas  participer à la diffusion des informations sur un vol de RS, le minimum vital consiste en (A) :  communiquer la position LAT et LON du point de chute.

Pour celui qui dispose de beaucoup de temps, tout peut être prétexte à faire, un article complet accompagné d'une vidéo et des photos...Si vous n'avez pas le temps, faites des adeptes, vers les jeunes, des écoles, des étudiants, des candidats à la licence radioamateur : nous devons assurer la relève et intéresser les amateurs de sciences et d'expérimentations. Les radiosondes, les ballons et les satellites pour comprendre comment fonctionne notre planète, si malmenée !!! 

Explications sur les noms des fichiers : le but c'est un archivage facile, car les données s'accumulent de jour en jour !  Il faut organiser des dossiers.

ex :     H_090817_0Z_H0_previ.jpg        

H :   code Herstmonceux  50.891  N    0.3165 E

N :   code NIMES    43.86  N    4.41 E

T :    code TRAPPES  :   48.774  N    2.008528  E

U :    code UCCLE  :   50.7981  N     4.3575  E

0Z  :   heure du vol   0Z, ou  12Z,  ou  18Z    temps UTC

H0 :   horaire de la prévision    H0, H6, H12, H24, H36...      H12 veut dire  12 heures avant le vol.

Une page sera consacrée aux notations des fichiers et documents RS.

Bonnes chasses,

73  Alain F6AGV
f6agv(AT)free.fr