dimanche 13 août 2017

PREVISIONS NIMES au 13 août 2017 0Z 12Z

Elle s'éloigne à nouveau vers le Nord ! Toujours une influence du Jet Stream qui mène la danse, des vents !
Pour le moment je n'ai pas eu de confirmation de points de chute réels ou "impact" de la nimoise !
J'aime bien le terme impact, qui fait penser aux cratères lunaires !

Je vais donc envoyer des "courriels" sur la région PACA, pour contacter quelques copains, qui suivent l'actualité radiosondes de Nimes pour y être chasseurs.
J'utilise et j'abuse toujours SANS modération, le logiciel "BALLOON TRACK" qui permet de "bricoler" dans le cambouis (pardon) et de faire quelques opérations sur mesure, que vous ne pourrez pas faire avec une page "prediction".
A noter, que les données brutes sont issues de la même source :  la NOAA ! 

Je les connais pour avoir été "fouiner" partout sur les sites des grands spécialistes des ballons, des associations US ou britanniques...   : .

exemple :    predict.habhub.org    du CUSF Landing Predictor 2.5


Justement, que diriez vous de faire une comparaison  "predictor" VS  "balloon track" ?
Evidemment si vous êtes très pressé de connaitre vos points de chute, avant de partir, le plus simple et le plus rapide sera le predictor !  Mais, ce qui compte pour moi, ce n'est pas temps le résultat, c'est comment il a été fait, à partir du fichier des vents de READY, que tout amateur de ballons ou de montgolfières devrait connaître. Savoir l'exploiter. C'est simple et les planeurs vont encore plus loin,
avec les courants ascendants et les nuages...
C'est Luc Trullemans de l' IRM qui l'a utilisé pour le routage de Bertrand Piccard, pour le vol de "solar impulse" et les concurrents de la Coupe Gordon Bennett, basent leurs trajectoires sur ces prévisions, en modifiant leur altitude et sachant à quelle altitude voler pour atteindre un point de chute, en vue de gagner la course !

                                         photo : internet  Bertrand à gauche, et Luc à droite.

Voilà, et pourquoi j'ai appris quelques "rudiments de prévisions",  c'est en ayant eu la chance d'assister à leurs conférences et discuté avec eux un bon moment après. La conférence de Luc était dans les locaux de l' IRM de Bruxelles (UCCLE) avec un groupe d'ingénieurs, et une seconde à LA COUPOLE de Wizernes. Le site READY a été montré et expliqué longuement à ces occasions, et je l'ai ensuite diffusé en France chez les amateurs de ballons, avec l' AMSAT. 

C'est vous dire, que les données de READY sont fiables, parce que c'est la NOAA qui diffuse les données météo "brutes" issues des radiosondages.
Chaque radiosondage nouveau vient modifier le précédent qui servait à faire les prévisions, d'où les versions successives :   H-36, H-24, H-12, H-6, H-0.... et ainsi de suite.


Dans cette prévi HYSPLIT, le point de départ est en Italie, et vous voyez 3 trajectoires possibles en faisant varier l'altitude au cours du vol d'une montgolfière à gaz. Ce que font les aérostiers, pour aller le plus loin possible et gagner la course Gordon Bennett, tous les ans !


H0  :   43.91529   5.24735
H12    44.0250     5.1464
H24    44.14057   5.20638

Un conseil d'ami (ou d'OM) ne détruisez pas vos données, faites en profiter ceux que ça intéresse, et
utilisez (ou réutilisez) le bon vieux "balloon track" de l'EOSS  :   http://www.eoss.org/wbaltrak 

Il n'est pas "obsolète" comme je l'ai lu quelque part sur une liste... 

Bonnes chasses,
73 de Alain F6AGV